Banner
Politique : le changement ? La Guyane…
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 24/06/2012 – 16:04

Comment passer sous silence le surprenant départ de Nicole Bricq du ministère de l’Écologie alors que ses premiers pas dans ce poste étaient plutôt encourageants ?

Sa position en faveur du durcissement du code minier ne devait plaire que moyennement à Shell – et même pas au  sénateur (PS) de la Guyane – Georges Patient. Sa décision de  suspendre les permis de forage de pétrole au large du département d’outre-mer lui a-t-elle valu ce rapide transfert vers le commerce extérieur ? Les media sont nombreux à le penser et le revirement du gouvernement qui a rouvert les droits d’exploration sans aucune garantie écologique nouvelle et en présence d’un dossier apparemment léger sur les précautions face au risque de ces forages profonds (6000 m) n’est pas fait pour le démentir.

Je vous laisse à vos revues de presse – de Rue89 à la Tribune en passant par le Figaro – Le Monde donne une explication :

« Erreur de jeunesse d’une ministre tout juste nommée ? Il est clair en tout cas que Nicole Bricq a « foncé » dans cette opération, oubliant, par exemple, de prévenir Shell de sa décision et forçant visiblement la main, en tout cas en partie, à son collègue Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif. »

Voir ici l’article complet.

Voir aussi le site Atlantico

La victoire de forces progressistes aux dernières élections ne sonne en rien l’heure du repos pour les citoyens soucieux de leur avenir et de celui de la Planète. Faut-il s’en étonner ? Croissance, quand tu nous tiens…

En tout cas les femmes nommées au gouvernement ne semblent pas toutes se conformer à un statut de potiches, et c’est un progrès, cette fois. Bonne chance à toutes – y compris à Delphine Batho qui reprend apparemment avec détermination le dossier de code minier – avec par exemple la question de l’exploitation des gaz de schiste !

A suivre …

Classement  

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire