Banner
Le virage britannique
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 16/01/2012 – 14:42

J’ai omis de parler des prises de position récentes du gouvernement britannique. D’une façon assez surprenante, le changement de majorité s’était accompagné d’une remarquable continuité dans le respect des engagements environnementaux – et notamment pour les énergies nouvelles – par rapport au précédent cabinet travailliste. Qu’on se rassure : à présent c’est machine arrière toute !

Est-ce un hasard si l’ambitieux programme éolien offshore britanique (voir lien) fait l’objet de remises en questions dans le plus pur style des lobbies conservateurs? Voir l’article sur le blog d’Audrey Garric sur ce lien. Un article de CIVITAS, un cercle britannque de réflexion indépendant explique en quoi les éoliennes consomment du CO2 et sont totalement non rentables.

Cet argument n’est pas une nouveauté. Aussi est-il utile de lire jusqu’au bout les contre arguments cités par Audrey Garric afin une fois pour toutes de nous désenfumer sur ces questions. Ces objections sont fournies par :

  • l’agence économique Bloomberg en novembre 2011
  • Le rapport pour 2050 de la Fondation européenne pour le climat
  • Robert Gross, directeur du Centre de recherche britannique sur l’énergie
  • Gordon Edge, directeur des études au sein du groupe pro-énergies renouvelables RenewableUK,

D’une part l’application en 2013 de la taxe carbone va remettre un certain nombre de comparaisons budgétaires à jour, d’autre part l’évaluation du coût du nucléaire est entièrement à revoir et enfin la mise en réseau des énergies renouvelables est indissociable de leur déploiement. J’ajoute que de très importants travaux sont en cours pour la question du stockage (voir lien).

Oui, il s’agit d’un changement de paradigme, non, ce ne sera pas simple et non encore les éoliennes ne seront pas la solution miracle pour l’énergie de demain. Souvenez-vous des argutie de vos enfants quand il s’agissait de se lever tôt (ou de se coucher, d’ailleurs…). Nos conservateurs énergétiques fossiles sont de grands enfants. Il va falloir les réveiller avant que la maison ne brûle.

Classement  

Laisser un commentaire