Banner
A quoi çà sert ?
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 05/07/2011 – 15:11

A quoi bon s’exprimer ici ? Qui va nous lire ? Pour quelle action ? Le doute n’épargne pas les convictions.

D’abord il y a le projet. Certains ont une idée bien arrêtée comme notre ami Jean-Michel Masson sur son blogue (lien). D’autres militent depuis 50 ans pour un changement radical de mode de vie. C’est le cas de Pierre Rahbi (lien vers une longue interview : « Vivre sobrement c’est une forme de libération »).

Bien sûr il y a aussi les partis politiques et enfin il y a les philosophes comme Hessel et les gardiens du temple du CNR. Quelle est la force des idées ? Quel est leur réel pouvoir de pénétration ?
L’indignation tellement d’actualité n’est pas un confort mais elle est vulnérable, dangereusement soluble dans le populisme et le nationalisme.

Prenons le « populisme ». Marcel Gauchet nous met en garde contre le mépris dans lequel nous tenons  cette notion – non pour la réhabiliter mais pour rappeler qu’elle comporte une racine «populaire », justement.

La critique virulente et militante de ces programmes populistes en France – le FN pour être clair – semble pouvoir dispenser nos bonnes consciences de leur lecture  – ce qui se traduit par la totale incompréhension des votes en faveur de ce parti.

Les vraies lignes de partage disparaissent parce que les aspirations au progrès et à la justice sociale se mêlent dans ce programme au fond de commerce traditionnel de l’ostracisme et des boucs émissaires. Et je dirai : « heureusement ». Car les classes défavorisées ont perdu tout espoir de voir leur condition s’améliorer et tout parti qui avance une part de cet espoir se heurte d’abord au scepticisme – y compris le FN.

Il faudra, pour convaincre, des éléments autrement plus mobilisateurs et des analyses plus fortement établies. Les recommandations qui découlent de la perception des dangers, des impasses et des injustices dont il est souvent question ici ne sont pas si difficiles à formuler. Il s’agit avant tout que les citoyens reprennent leur destin en main.
Avec quels moyens ? Heureusement, la démocratie est encore puissante et les opinions sont encore libres de s’exprimer.
 Vers quels buts ? Victor Hugo et Jaurès nous ont montré la voie pour dénoncer les scandales, les inégalités et la misère – les seuls éléments « croissants » actuels. Le but premier doit être non de « sauver le monde » (il se sauvera sans nous) mais la dignité et le futur des générations montantes. La science et la technique – mais aussi la philosophie avec une part de frugalité volontaire et un rappel des valeurs de la civilisation – nous offrent ces perspectives - contrairement à l’économisme.

Inaudible?

On nous objecte qu’il est impossible d’expliquer cela aux clases défavorisées, voire aux classes moyennes. Pourtant on n’hésite pas à les abreuver de considérations alambiquées sur la dette, les déficits, la finance, voire les cours de la bourse! Ces informations sont pour une bonne part carrément délirantes. Ces approches sont régulièrement remises en cause par un nombre croissant de spécialistes – mais on continue à expliquer que les pauvres doivent rembourser les dettes contractées par les riches.
On parle de banqueroute possible pour la Grèce mais on oublie celles bien réelles de l’Allemagne en 1930 (défaut de paiement des sommes dues notamment aux USA), 1953 (remise de dettes opérée par les USA) et 1990 (non-paiement des sommes dues au titre des dommages de guerre qui devenaient exigibles du fait de la réunification). Notons qu’une part de ces sommes concernait bien entendu la Grèce ! (voir article Der Spiegel cité par le Courrier International du 30 juin). Mais évidemment la Grèce n’est plus la gardienne devant la menace communiste – contrairement à l’Allemagne de l’après-guerre.

Ne prenons pas nos compatriotes pour des benêts. S’ils se sont détournés de l’information c’est qu’elle est polluée, détournée, faussée. La défense d’une information désintéressée, citoyenne et responsable me semble le premier devoir pour les hommes de bonne volonté. Nous essayons très modestement ici de nous en faire l’écho.

Voir aussi notre article précédent http://dtwin.org/WordDD/wp-content/uploads/QueFaire.pdf

Classement  

Une Reponse »

  1. [...] http://dtwin.org/WordDD/2011/07/05/a-quoi-ca-sert/ [...]

Laisser un commentaire