Banner
Coût comparatif des énergies renouvelables
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 11/04/2011 – 09:44

Le coût comparatif des énergies renouvelables fait l’objet d’une étude américaine dans l’hipothèse d’une installation en 2016. on pourra lire cet article dans son intégralité sur

http://thebreakthrough.org/blog/2010/10/friday_factoids_the_clean_ener.shtml

Traduction – extraits :

Selon US Energy Information Administration, les statistiques et les organismes de prévision du ministère américain de l’Énergie, un écart de prix important persiste entre le coût moyen actualisé de nouvelles sources d’électricité renouvelables et les centrales conventionnelles à combustible fossile. Leurs estimations de coûts sont basées sur des centrales de nouvelle génération qui seraient construites en 2016 et évalués en dollars constants de 2008 (voir tableau ci-dessous).
La production d’électricité éolienne terrestre nouvelle génération par exemple, est 49% plus onéreuse que l’électricité à partir de nouvelles centrales classiques au charbon, et 80% plus cher que l’électricité à partir d’une centrale classique à gaz naturel à cycle combiné, selon les estimations de l’EIE. L’énergie éolienne offshore est évaluée à 28% plus cher que l’éolien terrestre.

L’électricité produite à partir de nouvelles centrales solaire photovoltaïque (PV) et les centrales thermiques solaires sont à peu près 5x et 3x plus cher, respectivement, par rapport aux centrales au  gaz naturel à cycle combiné, et environ 3x et 2x plus cher, respectivement, que les turbines classiques à combustion au gaz, selon les chiffres de l’EIE.

Comparaison des coûts

 

Des marges d’erreur

Les prévisions de coûts EIE sont souvent retard (et donc s’écartent) des conditions réelles du marché. Les prix de l’énergie solaire photovoltaïque en particulier, ont été en baisse constante. Pendant ce temps, les prix du gaz naturel sont notoirement volatils, avec une grande influence sur le coût moyen actualisé de l’électricité d’origine centrale au gaz. Les fluctuations du prix du marché mondial des principaux produits de base (acier, ciment, cuivre, etc.) impactent encore les coûts en capital de toutes les sources de production. Les prévisions doivent donc être prises avec un prudence, y compris les chiffres  ci-dessus.

Coût du solaire

 La situation évolue très rapidement pour le solaire mais aussi au niveau des autres solutions énergie renouvelables envisagées – notamment la bio masse. Le site newnet par exemple se fait l’écho d’experts prédisant  une parité du PV par rapport aux énergies fossiles dès 2012.

http://www.newenergyworldnetwork.com/renewable-energy-news/by-technology/solar/solar-industry-to-reach-parity-in-2012-analysts-predict.html

Traduction :

« Les analystes du secteur prévoient que le marché du solaire atteindra la parité réseau dès 2012, d’important fabricants solaire étant près de la parité des coûts.

Les progrès technologiques dans la fabrication ainsi que des économies d’échelle et une efficacité accrue de produits photovoltaïques continuent à conduire la baisse des coûts et des prix dans l’industrie solaire.

La parité avec le réseau – le point où l’électricité renouvelable alternative est au moins aussi bon marché que le réseau électrique – est déjà une réalité dans certains États américains et se rapproche d’un point de basculement ailleurs dans le monde, selon les projections des analystes.

Le fabricant de modules Solaires à couches minces First Solar est près d’atteindre la parité réseau avec son projet Boulder City qui a été développé pour Sempra Generation, selon les analystes de World Street Fundamentals (WSF).Le fabricant a ramené les coûts au-dessous de 0,10 $ par kWh, selon les estimations des analystes.

La demande du marché pour l’énergie solaire a connu une croissance régulière au cours des 20 dernières années, approchant une moyenne de 30% de croissance par an. L’introduction prévue de la tarification à parité réseau devrait accroître la demande et déplacer la date butoir de 2020.

L’accélération de la croissance exponentielle de l’industrie est une possibilité très réelle, selon WSF, compte tenu du fait que les consommateurs vont de plus en plus opter pour les énergies alternatives renouvelables par rapport aux carburants fossiles.

Les fabricants solaires ont encore un chemin à parcourir pour aller au-delà des obstacles commerciaux, cependant. Malgré de solides résultats pour JA Solar, qui a dépassé les prévisions des analystes, les investisseurs semblent réagir négativement aux résultats du quatrième trimestre, qui sont tombés en dessous du record historique de 20% pour cent. »

Confirmation

Ce n’est pas la seule information dans ce sens. La technologie des cellules est en très rapide évolution. Un autre message rapporte l’objectif du gouvernement américain pour un coût de 1 dollar/watt installé d’ici 2020.

Extrait de l’article de l’ambassade française aux USA :

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65903.htm

En 2017, quoi qu’il arrive, d’autres pays seront sans doute capables de parvenir au chiffre d’$1/W. L’objectif pour SunShot est de permettre aux Etats-Unis de garder des parts de marché, c’est pourquoi il faut avant tout rendre le PV compétitif avec les autres sources d’énergie. Cette initiative ne ferme pas la porte à des collaborations internationales et des partenariats sont mis en place avec l’Inde et l’Australie. EERE possède d’ailleurs une division qui finance des projets de collaborations internationaux similaires aux fonds France-Stanford et France-Berkeley qui permettent de financer des travaux de recherche entre des laboratoires français et ces deux universités.

Une Reponse »

  1. Les choses évoluent en fait assez vite depuis un ou deux ans, car maintenant, en 2012, la parité réseau est atteinte pour le photovoltaïque en Allemagne.

    C’est précisé ici : http://energeia.voila.net/solaire/parite_allemagne.htm

    Pour l’instant, cela ne concerne pas encore les industriels, qui paient bien moins cher leur électricité, mais ce sera aussi le cas dans peu de temps.

Laisser un commentaire