Banner
Vigilance éthique
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 26/11/2010 – 18:49

Deux articles de notre veille technologique (lien)  ont particulièrement attiré mon attention.

L’un émane de la Russie et l’autre de Singapour.

La Russie m’apparait généralement  peu encline dans ses bulletins à une écolophylie excessive. Notre ambassade écrit (voir l’article) ) à propos de la mise en évidence de propriétés bactéricides de certaines nanoparticules (on les utilise d’ailleurs à cet effet dans certains produits d’entretien courants)  Elle cite froidement :
« Il existe aujourd’hui sur le marché plus de 1.800 variétés de nanomatériaux. Leur large utilisation entraînera très probablement la pollution par ces derniers des écosystèmes naturels et du milieu d’habitation de l’homme ».

Le mérite de la clarté ne fait pas de doute !

L’article rédigé par l’ambassade de France à Singapour justifie encore plus notre vigilance :
Le conseil de bioéthique de  Singapour a émis ses recommandations auprès des autorités Singapouriennes concernant les chimères et hybrides cytoplasmiques (voir l’article) Rappelons que les chimères sont des animaux qui reçoivent des cellules souches humaines. Dans le cas de l’injection de cellules souches humaines dans le système nerveux central, on pourrait créer des animaux à conscience humaine, ce qui soulève de nombreuses interrogations.
Plusieurs recommandations en découlent… C’est le moins…

Aussi est-il bon de savoir que la législation évolue aussi (voir l’article).

La question est encore une fois :

  • La rapidité des changements et innovations
  • La puissance des interventions humaines
  • L’impact des intérêts financiers

Ces questions ne doivent pas échapper au contrôle démocratique – et donc à l’information et la vigilance des citoyens.

Laisser un commentaire