Banner
Paradoxes verts
This is my site Ecrit par Serge CLAVERO. on 26/11/2010 – 20:10

On ne cesse de nous répéter que l’éolien et le solaire ne sont pas rentables – ce qui justifie l’urgence d’attendre.

Cependant, il semble bien que EDF n’ait pas à se plaindre de ces techniques puisque (voir article des Echos) il y a plutôt lieu à se réjouir des  résultats financiers « verts ».La filiale d’EDF dans les énergies renouvelables a bondi hier de 4,71 %, à 35,81 euros, après la publication de résultats nettement supérieurs aux attentes. Malgré la crise, l’entreprise est en train de gagner son pari dans le solaire et l’éolien :
- chiffre d’affaires en hausse de 15,5 % 
- résultat net à 97,9 millions d’euros (+ 38,7 %).

Ce qui n’empêche nullement d’autres groupes français de se distinguer par leurs lobbies auprès des sénateurs républicains les plus conservateurs (voir Blog du Monde). De notre modeste poste d’observation, ces manœuvres n’apparaissent pas seulement comme choquantes : elles jouent avec l’avenir de la planète à des fins de spéculation dénuées de tout scrupule.

Certains d’entre nous avaient fondé des espoirs sur le Président Obama. Sans revenir sur sa vulnérabilité face aux groupes de pression, son comportement personnel (mais il n’est pas le seul) ne donne pas une image très verte (Blog Le Monde encore).

Evidemment, pendant ce temps les gaz à effet de serre s’accumulent (voir billet)… et le climat continue de se réchauffer (voir billet). Et ceux qui pensent trouver dans les jours froids de l’hiver un démenti trop facile à ces observations se trompent (malheureusement) :  lire notre article de la veille technologique (suivre ce lien). Un hiver froid pourrait accompagner le réchauffement climatique.

Alors il reste les petits gestes de chacun… Par exemple pour limiter notre consommation d’eau. C’est peu de chose – mais c’est aussi une attitude qui nous tient éveillés et vigilants. C’est bien le moins…

Laisser un commentaire